FacebookTwitterGoogle PlusGoogleLinkedInMailImprimerFavoris
La politique de la ville a 40 ans !
La politique de la ville a 40 ans !
26/02/2018

La politique de la ville vise à réduire les écarts de développement au sein des villes, à restaurer l’égalité républicaine dans les quartiers défavorisés et à améliorer les conditions de vie de leurs habitants. Aujourd’hui en France, 5,5 millions de personnes vivent dans les 1 300 quartiers les plus pauvres, ciblés par la géographie prioritaire.

Née en 1977 avec la mise en œuvre de la procédure "Habitat et vie sociale (HVS)", la politique de la ville s’est fondée sur une approche globale et partenariale, avec une volonté de favoriser l’innovation et d’associer les habitants aux projets urbains les concernant.

Pour répondre au cumul de difficultés qui touchent les quartiers les plus pauvres, cette politique mobilise l’ensemble des politiques de droit commun et des services publics, et dispose de moyens d’intervention spécifiques.

La loi du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine est venue réaffirmer les objectifs de la politique de la ville et la nécessaire mobilisation conjointe de l’Etat, des collectivités territoriales (communes, départements, régions) et de leur groupements (intercommunalités) avec d’autres partenaires (Agence nationale pour la rénovation urbaine, Tribunal de grande instance, Rectorat, Caisse des dépôts et consignations, Agence régionale de santé, Pôle emploi, Caf, bailleurs sociaux et organismes HLM, associations…).

Cette politique se décline localement au moyen de contrats de ville conclus à une échelle désormais intercommunale.

Le contrat de ville aborde différentes dimensions de la vie quotidienne des habitants des quartiers : la cohésion sociale (santé, réussite éducative, lien social), le développement économique et l’emploi, la rénovation urbaine. Sa mise en œuvre s’appuie ainsi sur la mobilisation d’un ensemble de partenaires. Son pilotage associe les habitants, les associations et les acteurs économiques qui peuvent siéger dans de nouvelles instances appelées « conseils citoyens ». La loi du 21 février 2014 prévoit l’existence d’un conseil citoyen dans chaque quartier prioritaire.

Aujourd’hui, l’Etat avec les collectivités et de nombreux partenaires, continue à s’investir dans cette politique (discours du 15 novembre 2017 d’Emmanuel Macron sur la politique de la ville à Tourcoing) et souhaite mettre en lumière les expériences réussies menées depuis maintenant 40 ans, notamment dans le domaine de l’emploi et de la formation (ex : expérimentation « Territoire zéro chômeur » à Colombelles ou coopératives jeunesse de services expérimentées dans plusieurs villes). Toutes ces initiatives sont en effet porteuses d’avenir pour ces territoires et pour la société dans son ensemble.

Le centre ressources politique de la ville de Normandie, Normanvilles, organise régulièrement des temps de sensibilisation à la politique de la ville en direction de l’ensemble des professionnels qui y concourent (prochaines dates : 12 avril à Rouen et 13 septembre à Hérouville-Saint-Clair).

Par ailleurs, le Carif-Oref de Normandie, en partenariat avec Normanvilles, propose une action de professionnalisation « Accès à la formation et à l’emploi et politique de la ville » qui aura lieu le 19 avril prochain à Caen. S'inscrire à cette action.

Source: 
Pascale Desprès (association ORS-CREAI Normandie)