FacebookTwitterGoogle PlusGoogleLinkedInMailImprimerFavoris
L’illettrisme chez les jeunes normands
L’illettrisme chez les jeunes Normands : détection dans le cadre de la « Journée Défense et Citoyenneté »
17/01/2017

La journée Défense et Citoyenneté permet chaque année de détecter les jeunes de 17 ans présentant de graves difficultés face à l’écrit. En 2015, 1 664 jeunes Normands apparaissent en situation d’illettrisme et représentent ainsi 4,17 % de la classe d’âge. Des disparités existent néanmoins selon les départements : le Calvados et la Manche ont un taux d’illettrisme peu élevés contrairement à l’Orne, l’Eure et la Seine-Maritime.


Qu’est-ce que la « Journée défense et Citoyenneté » ?

La Journée Défense et Citoyenneté (JDC) est un rendez-vous obligatoire entre les jeunes et la Défense. Elle concerne tous les jeunes Français, garçons et filles, de 17 et 18 ans.

La JDC s’inscrit dans le cadre du « parcours de citoyenneté » qui remplace le service militaire depuis sa suspension par la loi de 1997. Il comporte trois étapes obligatoires : l'enseignement de défense (la sensibilisation au devoir de défense fait partie de l’enseignement civique en classes de 3ème et de 1ère), le recensement (obligation de se faire recenser en mairie dans les 3 mois suivant le 16ème anniversaire) et la journée défense et citoyenneté.              


Comment repère-t-on les situations d’illettrisme ?

Lors des JDC, les jeunes sont soumis à des tests de connaissance de la langue française établis par l’Education nationale. Ces tests permettent de mesurer les compétences des jeunes face à la lecture, et contribue également à mesurer l’illettrisme.

L'illettrisme qualifie la situation des jeunes qui éprouvent de très graves difficultés face à l'écrit, au point de ne pas lire, écrire un message très simple ; il ne couvre pas la situation de tous ceux qui, à des degrés divers, ont certaines difficultés avec l'écrit.


Quelle est la situation en Normandie ?

A partir des tests passés lors de la JDC, les jeunes en difficulté de lecture sont classés selon quatre profils : les profils 1 et 2 concernent les jeunes ne maîtrisant pas les bases de la lecture et en difficulté de compréhension d'un texte simple. Les jeunes de profils 3 et 4 maîtrisent les bases de la lecture mais présentent des difficultés de compréhension de textes plus complexes.

En 2015, plus de 40 200 jeunes Normands âgés de 17 et 18 ans ont participé à la Journée Défense et Citoyenneté.

Si la plupart de ces jeunes ont une connaissance et une maîtrise suffisante de la langue française, 9,9 % rencontrent des difficultés de lecture (profils 1-2-3-4), soit un taux légèrement supérieur à la moyenne nationale qui se situe à 8,8 % (France métropolitaine).

Plus précisément 4,1 % des jeunes Normands reçus lors des JDC de 2015 éprouvent de très graves difficultés face à l’écrit et peuvent être assimilées à des personnes en situation d’illettrisme (profils 1 et 2). Cette part est supérieure à celle observée en moyenne nationale (France métropolitaine : 3,6 %).

 

Retrouver l'intégralité de l'étude "L'illettrisme chez les jeunes Normands. La détection des situations d'illettrisme dans le cadre de la "Journée Défense et Citoyenneté"